Chabbat shalom 29 04 2022.jpg

🕯*Allumage : 20h45* ✨*Sortie : 21h58*
Compte du Omer: J+15(soir)
Demain Office à 9h30.
Après deux semaines d’interruption dues à Pessah, après Yom Hazikaron (le souvenir) et juste avant Yom Hatsmaout (indépendance), nous reprenons le fil de notre paracha qui relate la mort (a’haré mote) des deux fils d’Aaron, Nadav et Avihou.

HaChem transmet en détail à Moché, les lois des rituels relatifs au jour de Yom Kippour. Ceux-ci ne pouvant être effectués que par le grand prêtre, pour certains dans la pièce la plus sainte du temple, le Kodech Hakodachim (le Saint des Saints). D’ailleurs, pour effectuer son service dans cet endroit si pur, le Cohen Gadol revêtait un habit de lin blanc qui après avoir été ôté devait être laissé dans le tabernacle et ne plus jamais servir.

L’un des services particuliers de ce jour de repentance était le tirage au sort qui permettait de désigner, parmi deux boucs, celui qui serait offert dans le Temple, et celui qui serait envoyé dans le désert à Azazel, pour expier les fautes d’Israël, le fameux bouc émissaire !
Enfin, HaChem transmet à Moché l’interdiction des sacrifices en dehors du temple, ainsi que celle relative à la consommation de sang et termine par l’énumération des unions interdites ( incestes, adultères…).

*A l’image du Cohen Gadol qui retirait ses vêtements de lin du jour de Yom Kippour pour ne plus jamais les remettre, HaChem nous offre grâce à la techouva la possibilité de nous défaire définitivement de nos fautes passées. Bien plus encore lorsque cette repentance se fait par amour, HaChem, dans son infinie bonté, transforme toutes nos erreurs en mérite.
Il nous appartient seulement de faire le premier pas !*
🕯🍷Chabbat Chalom 🍷🕯
Sandra Benchetrit.